Billet d’humeur

 

 

 

Le soleil est encore au rendez-vous sur la France et pourtant beaucoup ont repris le chemin du travail

L’humeur qui est en vous au moment de cette reprise est tout à fait significative de votre état de vie.

Je vous propose de prendre deux ou trois minutes pour faire le point sur votre humeur lors de votre reprise. C’est tellement révélateur de votre état d’être.

Si vous faites partie de ceux qui ont fait le plein de bon temps pendant leurs congés et qui sont  contents de rentrer. Contents de retrouver leur travail et leurs habitudes quotidiennes :

Tous les indicateurs sont aux verts. Les vacances ont porté leurs fruits, vous avez une vie équilibrée entre activité personnelle et professionnelle, une vie enrichissante. Vous êtes à votre juste place professionnelle et le moral est bon. La reprise sera pour vous riche de projets, d’évolutions et de belles rencontres.

Si vous faites partie de ceux qui sont grincheux,  qui soupirent, et qui doivent se dire  « allez, on y va,  courage». Alors vous êtes probablement  dans la nostalgie des vacances et la reprise est synonyme de train-train, d’efforts à refaire et vous vivez cette période comme une période difficile. :

Les indicateurs sont à l’orange. Aujourd’hui vous devez alors vous poser les bonnes questions. À quelle période de ma vie pro suis-je ? Suis-je à la bonne place professionnelle ? Qu’est-ce qui serait envisageable pour moi comme amélioration ? Vers quels désirs la vie m’entraine ? N’est-ce pas le moment d’envisager une évolution, un changement, une formation, une reconversion peut-être ?

 

Si vous faites partie de ceux qui  ne sont bien ni en vacances, ni au travail. C’est alors peut-être le signe d’une problématique plus profonde. Sans doute ne savez-vous plus vous connecter à vos ressources, à vos désirs et toute votre énergie passe dans une résistance à des difficultés.

Alors il faut se poser les bonnes questions : Dans quel cas de figure vous trouvez vous :

Premier cas de figure : cet état d’esprit d’aujourd’hui à une cause réelle et connue dans votre vie pro ou perso. Vous savez la difficulté que vous avez à passer et vous savez aussi comment la traverser. C’est une période difficile, mais vous savez qu’il y aura la fin du tunnel.

Si cela vous ressemble,  les indicateurs sont à l’orange.

Je vous souhaite de trouver les bonnes personnes  qui seront à même de vous aider à  traverser cet épisode difficile et je suis sure que cela vous apportera bien plus que vous ne pouvez  l’imaginer aujourd’hui.

Second cas de figure : votre état d’esprit n’a pas de cause réelle et sérieuse. Votre vie n’est pas enthousiasmante et vous ne traversez pas de périodes plus difficiles que d’habitude. C’est votre énergie qui est au plus bas, vous n’avez pas le gout des choses,  vous soupirez pour un rien, votre niveau d’irritabilité est au plus haut, vous voyez d’abord les évènements comme un souci, un problème, vous portez facilement un jugement négatif sur vous-même, sur les autres, sur la société et pour autant l’idée même du changement de quoi que ce soit ne soit possible.

Si cela vous ressemble, les indicateurs sont aux rouges.

Ces quelques minutes de lecture sont peut-être pour vous l’occasion de vous parler à vous-même  aujourd’hui  et de vous dire : « Bien sur tout dans ma vie ne dépend pas de moi, mais si je regarde bien, il y a quand même beaucoup de choses qui dépendent de moi et  ce qui dépend de moi est toujours une question de choix. »

Je vous souhaite aujourd’hui de puiser dans votre ressource la plus profonde pour avoir l’énergie et le désir  de décrocher votre téléphone pour aller en parler à quelqu’un. Car la vie est précieuse et cela ne vaut pas la peine de la traverser dans cet état d’esprit.

 

Signaux au vert, à l’orange, au rouge. Le soleil brille et la chaleur est là ce matin sur la France pour la reprise.

Bonne rentrée à tous

Chaleureusement

Isabelle Flye Sainte Marie

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.