Blog

La métaphore du coaching et de la balade au clair de lune

L’été à Dinard, c’est un incontournable, tout incite à se promener à la balade au clair de lune. Cela se passe entre la plage du prieuré et le port , à la tombée de la nuit, en musique. Les promeneurs déambulent le long de la digue avec d’un coté un parterre de fleurs éclairées qui embaument et de l’autre coté la mer. C’est la balade des sensations . Tout porte à la volupté ! Les senteurs fortes des fleurs se mêlent à l’iode marin. La musique calme et joyeuse qui sort des hauts parleurs fait écho au ressac de la mer. La lumière qui sort des fleurs se reflète dans le scintillement argenté du reflet de la lune dans l’eau. Je m’y promène avec joie les soirs d’été. Chaque fois le spectacle est à la fois identique et à la fois différent. Chaque fois la surprise est là. Il suffit d’observer. Il y aura t’il du vent? La mer sera t elle haute ou basse? Quelle sera la musique proposée?

Le coaching que je pratique est comparable à cette balade au clair de lune. Je suis à la fois le jardinier, l’éclairagiste, l’impresario et le promeneur. Mon rôle est d’orchestrer tous les potentiels. Le travail imperceptible donne alors rendez vous pour la personne accompagnée à la sérénité et à l’excellence. Je me sers de tous mes sens en éveil pour faire émerger ce qui est déjà là. Le coaché décline en lui sa propre balade au clair de lune: Son chemin est singulier entre ressacs et senteurs, entre vents et lumières. Quand il atteint ses objectifs, il déploie sans effort sérénité et performance.

Comme à Dinard, pour la balade au clair de lune, tout pousse alors à aller à sa rencontre.

Aout 2008
Dinard
Isabelle Flye Sainte Marie

Extrait de mon mémoire : Mes croyances

Je crois que toute personne est composée d’un corps , d’un intellect , et d’une âme . Que ce qui est à l’intérieur se voit à l’extérieur.

je crois que toute personne a en elle toutes les ressources pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée elle même.
je crois qu’il est illusoire de vouloir faire changer quelqu’un et que le seul levier que l’on a est de se changer soi-même.
je crois que toutes réalités peuvent être sources de changement.
je crois que tout chemin de vie est une recherche de réponses à la question existentielle de la vie et de la mort .
je crois que l’amour peut tout
je crois que l’on ne peut pas être à la fois dans l’amour et dans la peur .
je crois que les émotions sont universelles (peur , joie , colère, tristesse)
je crois que le plus important est souvent non dit
je crois que tout être humain est en recherche de signes de reconnaissance dans le regard de l’autre .

je crois que toute personne est en recherche d’harmonie, d’équilibre entre des paradoxes .

Mai 2008
isabelle Flye Sainte Marie