FAQ

faq coaching

Qu’est-ce que le coaching ?

Le coaching est une démarche basée sur le désir de progresser dans sa vie professionnelle par exemple, améliorer ses performances managériales, intégrer un nouveau poste, résoudre d’éventuelles difficultés, franchir une étape importante pour soi ou pour son organisation.

Le coach est un partenaire qui amène ses clients à se poser des questions, à aller à la découverte d’eux même, à prendre le recul nécessaire au discernement et à la prise de décision.

Avantages d’un coaching ?

Le coaching permet de regarder ses difficultés et ses objectifs sous un angle différent, avec des perspectives de croissance.

Cela leur permet d’améliorer la prise de recul, d’améliorer les communications interpersonnelles, de gagner en assurance, d’améliorer son efficacité personnelle et professionnelle en décidant de mettre en œuvre des objectifs significatifs pour soi et pour son organisation

Combien de temps dure un coaching ?

Pour un objectif très ciblé, l’accompagnement peut être de courte durée : entre trois et six mois

Pour d’autres types de coaching, la collaboration peut durer plus longtemps. Le temps moyen d’un coaching est de 12 à 18 mois

Le nombre de rencontres est précisé dans le contrat en fonction des objectifs à atteindre.

Où se passe un coaching ?

Pour un coaching en face à face, les rencontres (2 h) peuvent avoir  lieu

à mon cabinet au 7 clos du Ru 78 630 Orgeval. 

ou au cabinet de Soizic Carron de la Carriere 36 rue du moulin 78420 Carriere sur Seine

POUR TOUT RENDEZ VOUS : Tel  06 63 47 41 62

Pour un coaching d’équipe, les rencontres peuvent avoir lieu en intra au sein de la société ou dans des lieux extérieurs loués le temps de la mission.

Combien coûte un coaching professionnel ?

Cela dépend du nombre de séances, qui peut varier d’1 à 20, la moyenne se situant entre 8 et 12.

  • Pour le coaching professionnel en face à face : Pour 8 à 12 séances de 2 h en entreprise, le budget oscille entre 6000 € TTC   et 12 000 € TTC.
  • Pour le coaching d’équipe, le budget est sur une base jour / personne
  • Pour le coaching personnel ou « de particulier » (décidé par une personne, et sans relation avec une entreprise) : 96  € TTC  de l’heure (80€ HT ) soit ( 190  € TTC la séance)
Comment choisir son coach ?

Le professionnel du coaching répond donc à un certain nombre de critères dont 5 ont été listés par les trois principales fédérations professionnelles de coaching françaises (ICF, Sfcoach et EMCC) en janvier 2013.

Ces critères sont :

  • L’engagement de formation spécifique au coaching et de formation continue du coach,
  • Son code de déontologie,
  • Ses contrats
  • Sa pratique régulière et supervisée
  • Son travail sur lui-même.
Je souhaite compléter ces critères par 5 qualités complémentaires qui permettent de reconnaitre un coach professionnel :
  • Un haut niveau d’intégrité : fiabilité, confiance, honnêteté, bienveillance vis-à-vis de son client,
  • La confiance en soi et l’optimisme permettant de faire s’exprimer le meilleur de son client,
  • L’intelligence relationnelle et de communication : empathie, ouverture d’esprit, structure, clarté et communication sans détour
  • L’engagement à accompagner son client vers le succès sans jugement
  • L’ouverture au mode de pensée de son client, la capacité à entendre ce qui est derrière les mots.

Un conseil de coach : rencontrez-en plusieurs avant de vous décider, posez-leur toutes les questions qui vous préoccupent, et ensuite, choisissez la personne avec laquelle vous avez le plus envie de travailler !

Comment mesurer la réussite d’un coaching ?

Il est important à la signature du contrat de préciser les indicateurs de réussite du coaching.

  • Cela peut être des indicateurs objectifs de performance : des critères observables et mesurables. (Tout type de mesure d’efficacité)
  • cela peut être aussi des indicateurs subjectifs de performance (auto notation du coaché sur ses compétences humaines, relationnelles, de confiance en soi) et mesure des actions nouvelles faites suite à ces changements.
Qu’est-ce que la PNL (source IFPNL) ?

La PNL est un ensemble de méthodes et de techniques de communication et de mise en œuvre du changement pour promouvoir le développement professionnel et personnel. Elle s’appuie sur une « philosophie » à la fois positive et réaliste qui fonde son efficacité.

La Programmation Neuro-Linguistique est née au milieu des années 70 sur le campus de l’université de Santa-Cruz en Californie. Très rapidement, ses auteurs, John Grinder et Richard Bandler l’ont rendue internationalement célèbre. Elle est aujourd’hui enseignée et pratiquée dans le monde entier.

L’idée de départ est la suivante : observer et décoder comment font les professionnels qui réussissent particulièrement bien dans leur domaine pour pouvoir acquérir leur expertise et enseigner celle-ci à d’autres personnes. Elles pourront ainsi réitérer leurs performances avec le même succès. Si le principe est simple, les résultats vont se révéler extrêmement efficaces.

Grâce à ce processus, J. Grinder, R. Bandler et leur équipe accumulent un ensemble de données pratiques, directement utilisables dans des domaines aussi variés que la communication, le management, la négociation, la relation d’aide, la santé, la gestion de carrières, la pédagogie et l’apprentissage, les hautes performances sportives, etc.

Ainsi, la PNL est essentiellement pragmatique. Elle offre un ensemble de méthodes et de techniques rigoureuses pour agir en sachant où l’on va et pourquoi.
Elle s’applique aux différents contextes de la vie, pour soi-même et avec les autres.
Le dénominateur commun de toutes ces méthodes est leur efficacité. Ceci n’a rien de surprenant, c’est précisément pour cette raison que les personnes qui les pratiquaient ont servi de modèle !

Modélisé, lui aussi, sur les personnes qui réussissaient ce qu’elles faisaient, il est donc tourné vers les opportunités et les solutions plutôt que vers les problèmes, et sert de cadre aux multiples interventions proposées par cette approche.
En dernière analyse, le but ultime de la PNL est de permettre à chacun de s’épanouir et de se réaliser, tant dans sa vie professionnelle que dans sa vie personnelle, dans le respect de soi-même et d’autrui.

PNL signifie Programmation Neuro Linguistique.

Programmation car, en apprenant, nous fabriquons des « programmes », c’est-à-dire des apprentissages automatisés.
(Automatisé signifie que nous y avons accès sans avoir à réfléchir, comme lorsque nous nouons nos lacets ou lorsque nous conduisons une voiture).

Neuro, car ces apprentissages s’effectuent grâce à notre système nerveux.

Linguistique, car le langage joue un rôle déterminant dans le processus d’apprentissage et reflète à la fois ce que nous pensons et la façon dont nous pensons.

Qu’est-ce que l’analyse transactionnelle ?

L’analyse transactionnelle (aussi appelée AT) est une théorie de la personnalité et de la communication. Elle postule des « états du Moi » (Parent, Adulte, Enfant), et étudie les phénomènes intrapsychiques à travers les échanges relationnels, appelés « transactions ». Cette théorie a été fondée par Éric Berne, médecin psychiatre américain, dans les années 1950 à 1970.

L’analyse transactionnelle vise à permettre une prise de conscience ainsi qu’une meilleure compréhension de « ce qui se joue ici et maintenant » dans les relations entre deux personnes et dans les groupes. L’analyse transactionnelle propose des grilles de lecture pour la compréhension des problèmes relationnels ainsi que des modalités d’intervention pour résoudre ces problèmes.

L’analyse transactionnelle propose de repérer les jeux psychologiques, des types d’échanges qui se répètent de manières semblables, et qui se terminent par un sentiment de malaise. Parmi les autres concepts de l’analyse transactionnelle, on trouve les positions de vie, des éclairages sur la gestion des signes de reconnaissance et des sentiments, la structuration du temps, les drivers ou messages contraignants, les méconnaissances et les différents degrés de passivité.

Éric Berne postulait que les grandes orientations de la vie sont décidées dès l’enfance, et peuvent prendre la forme d’un scénario de vie. Berne définit également trois critères de bonne santé psychique : « conscience, spontanéité et intimité. »

Quel est l’objectif d’un coaching de reconversion professionnelle ?

Le coaching de reconversion professionnelle s’adresse aux personnes qui sont soit en recherche d’emploi soient qui désirent profondément un changement professionnel sans très bien savoir vers quoi aller.

L’objectif du coaching de reconversion professionnelle est de définir avec une grande précision les contours d’un nouveau projet professionnel réalisable.

Comment se déroule un coaching de reconversion professionnelle ?

Le coaching de reconversion professionnelle déroule en 4 phases :

1) Phase d’investigation sur le parcours professionnel qui a pour finalité de construire le portefeuille des compétences
2) La phase d’investigation sur l’étude de la personnalité qui a pour finalité de mieux se connaitre et ainsi mieux se présenter
3) La phase d’élaboration du projet qui a pour finalité de rédiger son nouveau projet professionnel
4) la phase de mise en œuvre du projet qui a pour finalité de trouver son nouvel emploi .

Il faut compter environ 14 rencontres pour les 3 premières phases, la phase de mise en œuvre se faisant ensuite par des rencontres à la demande.

Faq hypnose

L’hypnose, qu’est-ce que c’est ? Comment cela fonctionne ?

Il faut démystifier l’hypnose et sortir des fantasmes. L’hypnose thérapeutique n’a rien de magique.
Pour répondre à cette question, il faut se souvenir que nous avons différentes parties dans notre cerveau et que chaque zone à une fonction particulière en étant en connexion avec toutes les autres. Schématiquement notre cerveau  est le siège de notre conscience et de notre inconscient. La conscience est  notre esprit logique et rationnel. la conscience est une partie très puissante cependant très lente, car elle ne peut pas traiter plus de 9 informations à la fois.
Durant la séance d’hypnose, cette partie rationnelle est mise en veille pour laisser toute la place à la partie droite du cerveau.
Ce que l’on nomme couramment l’inconscient est constitué par nos intuitions , nos instincts  notre imagination,  notre créativité,  nos valeurs profondes,  nos émotions, … les rêves et les cauchemars, la nuit,sont l’expression du travail de notre inconscient . l’inconscient a pour mission de maintenir le corps et l’esprit en bonne santé physique et moral .
Notre inconscient est extrêmement rapide : Elle sait.
Quand la partie rationnelle de notre cerveau est en sourdine (juste, présente pour vérifier que tout va bien) l’inconscient peut alors s’exprimer et trouver intuitivement les solutions et les ressources nécessaires pour atteindre les objectifs et lever les blocages.

Puis je être hypnotisé contre ma volonté?

Non.
Vous allez non seulement garder tout votre contrôle, mais bien au-delà, c’est grâce à l’accès à votre inconscience que vous allez trouver vous-même des réponses.

Il y a-t-il un risque de manipulation par l’hypnose ?

Comme dit plus haut, l’hypnose est une technique basée sur la relation de confiance entre le thérapeute et son patient.
Il vous faut donc être vigilant sur la personne que vous allez consulter, soit parce qu’elle vous est recommandée ou que vous connaissez sa réputation de sérieux.
L’hypnose est avant tout pratiquée par un être humain. Donc pour répondre à votre question crûment : oui, il pourrait être possible qu’un thérapeute utilise de l’hypnose pour manipuler une personne fragile psychologiquement. Mais cette personne qui n’en mérite évidemment pas le nom de thérapeute pourrait aussi malheureusement manipuler cette personne fragile sans hypnose. Ce n’est pas l’hypnose qui permet la manipulation, c’est l’intention de la personne !
De plus, vous pourrez lire par ailleurs qu’il y a une grande différence entre l’hypnose Ericksonienne et l’hypnose classique.
L’hypnose Ericksonienne étant très permissive et douce. Contrairement à un préjugé majeur, le patient n’est pas plongé dans un sommeil.
L’hypnothérapeute ne fait que travailler à partir de suggestions, de possibilités. Chacun est donc libre de prendre ce qui lui va et de rejeter les suggestions qui ne lui sont pas bénéfiques.

Il y a-t-il des risques ou des contres indications à l’hypnose ?

Il n’y a pas de risques, mais techniquement des impossibilités.
Si une personne est en crise psychotique ou qu’elle a une maladie empêchant la relation à l’autre, techniquement, l’hypnose ne fonctionnera pas.

Est-ce que le résultat est immédiat ? Et le changement se mettra-t-il en place sans que je n’aie rien à faire ?

Comme dit plus haut, il faut encore une fois, sortir des fantasmes véhiculés par l’hypnose de spectacle.
S’engager dans un processus d’accompagnement avec l’aide de l’hypnose c’est décider de se lancer dans une démarche active et responsable,
mais, ceci étant dit, si elle ne règle pas tous les problèmes en une seule séance, elle est une technique qui étonne par son efficience.
Des résultats incroyables peuvent advenir rapidement et durablement. Le regain pour l’hypnose aujourd’hui vient des réussites mesurables que l’on peut obtenir.

Où se passe la prise en charge en hypnose  ?

les rencontres (1 h) peuvent avoir  lieu

à mon cabinet au 7 clos du Ru 78 630 Orgeval. 

ou au cabinet de Soizic Carron de la Carriere 36 rue du moulin 78420 Carriere sur Seine

POUR TOUT RENDEZ VOUS : Tel  06 63 47 41 62

Combien coûte une prise en charge en hypnose  ?

Cela dépend du nombre de séances, qui peut varier d’1 à 10, la moyenne se situant entre 6 et 8

la rencontre est prévue sur 1 heure environ .

Hypnose adulte : cout de la rencontre  96  € TTC   (80€ HT )

Hypnose enfant et adolescent : cout de la rencontre 80 € TTC ( 66.67 € HT)