La communication

La finalité de la communication est de mettre en place une relation.

Une relation basée sur un socle de confiance, une relation basée sur un socle de défiance

Et quand je ne communique pas, je communique quand même. Le message est alors souvent interprété comme de l’indifférence alors que ce n’est pas toujours une intention consciente de la personne qui ne communique pas

 

Pour communiquer, il y a deux grandes catégories de personnes : les extraverties qui ont besoin de la relation pour se comprendre, pour comprendre l’autre et pour comprendre les évènements, relire le passé, parler du présent et programmer l’avenir.

Et les introvertis qui trouvent en eux les réponses à mieux se comprendre et à réfléchir le passé, le présent et l’avenir.

Dans mon cabinet je vois des  extravertis qui viennent pour apprendre à tourner trois fois leurs langues dans leur bouche avant de parler et qui ne peuvent pas se passer de la relation à l’autre, qui détestent la solitude et qui ont vraiment besoin d’échanges et de feedback.

Et les autres qui viennent dans mon cabinet comprendre que leur besoin de solitude et de recul pour réfléchir est souvent perçu par leurs proches comme des marques douloureuses d’indifférences, comprendre que la pudeur à ne pas se dire est source de malentendu et qui doivent donc apprendre le langage de la communication à l’autre.

 

Et bien entendu, nous savons tous que la communication est pour 20 % par les mots et 80 % par tout le paralangage : ce que je donne à voir, à entendre, à ressentir, à gouter, à bouger….

Comme coach, je ne cherche pas à changer mes clients, l’introversion et l’extraversion ont de l’aidant et du limitant.

Je cherche à leur permettre de mieux se connaitre , mieux percevoir l’impact des modes de communications , mieux faire émerger les messages qu’ils ont à dire aux autres pour trouver la bonne manière de le dire .

Et le must , je crois , c’est de se connaitre , de s’aimer comme on est inconditionnellement, et de temps en temps, s’ajouter d’autres manières de communiquer quand le message en vaut la chandelle .:)

Pour cela je dis tout haut ce que je ressens du mode de communication qui se  passe pendant la séance de coaching. …qui est toujours le reflet systémique de ce qui se joue à l’extérieur……

 

Le 11 mai 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.