Une nouvelle compétence clef : l’agilité

 

Aujourd’hui, dans un monde marqué par la complexité où tout est relié à tout, où la seule chose stable est que rien ne l’est plus, une nouvelle compétence clef devient très recherchée : l’agilité

Les recruteurs se dotent aujourd’hui de test non plus seulement pour vérifier votre expertise métier, mais pour vérifier votre capacité à naviguer collectif et souple.

  -Être agile c’est être tout à la fois adroit, virtuose, élégant, rapide, enthousiaste, souple.

Cette compétence se manifeste à la fois par le corps et par l’intelligence. C’est à la fois une compétence physique qui s’entraine (comme un danseur ou un pianiste)  et à la fois intellectuelle qui se modélise (la capacité à réfléchir de manière rapide et souple pour apprendre à repenser les modèles obsolètes)

Une entreprise agile est une entreprise qui sait surfer sur le changement perpétuel, qui sait saisir à la fois les opportunités et qui vit positivement le changement.

Cela demande à ce que les personnes qui sont dans cette entreprise se sentent reliées, autonomes et responsables.

Une personne agile est une personne assertive, responsable, qui a confiance en elle et dans les autres, qui est créative, optimiste et qui communique aisément.

Une personne agile est capable aussi de repérer facilement les signaux faibles de la peur, de la défiance et des blocages pour eux même, pour les autres et pour l’organisation en même temps.

Ces signaux faibles s’inscrivent dans le corps et dans la psyché. Certains vont avoir tendance à somatiser prioritairement dans la tête et dans les mots, d’autres dans le corps et par les maux.

Aujourd’hui l’homme agile sait harmoniser son corps et son esprit et se connait suffisamment bien pour déceler rapidement le micro- signes précurseurs des stresseurs afin d’y apporter ses propres réponses correctives.

 

Septembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.