Je pleure ma France # Nice

Dire que la tuerie de Nice est la même chose qu’elle soit perpétrée par un fou furieux agissant seul ou par une personne téléguidée ou inspirée par l’état islamique me choque profondément.

Pour les victimes et pour toutes les familles touchées de près ou de loin par cette tuerie , effectivement , c’est la même chose, cela j’en suis sure, mais pour les personnes qui sont en politique ou dans le journalisme, n’est-il pas de leur devoir de prendre de la hauteur sur l’évènement et attendre que l’enquête nous en dise plus ?

Je sens là-dessous de la récupération. Et …. C’est si facile …. Cela donne une légitimité à certains qui manquent d’autorité, cela donne une légitimité à tous les propos haineux et racistes qui polluent la toile encore un peu plus depuis deux jours, cela donne encore plus de poids à du buzz médiatique, cela permet à d’autres en période préélectorale de critiquer l’action du gouvernement.

In fine c’est outrageant pour les victimes.

Si l’enquête nous prouve que cet homme avait un lien quelconque avec l’état islamique, alors , ne pensez-vous pas qu’ il sera temps de se positionner par rapport à cela au niveau national et international. L’état islamique cherche par tous les moyens de déstabiliser les démocraties. Alors, ne répondons pas à leur volonté par des réponses réactionnelles et pulsionnelles.

Si cet acte barbare est l’œuvre abjecte d’un fou,  il sera temps alors d’interroger la politique de soins psychiatriques en France. Cet homme vient de faire l’objet d’une condamnation pour violence, n’est-ce pas ? Et il est reparti chez lui sans qu’aucune prise en charge psychiatrique n’ait été mise en place … ?

Ce qui est sûr c’est que dans les deux cas, personne ne pouvait anticiper. À tout moment et partout la violence, le meurtre et les actes barbares peuvent survenir que ces actes soient  reliés  à des doctrines mortifères ou non.

S’entredéchirer, polémiquer ou tenter de récupérer est abjecte et fait le lit des prochaines violences.

Plus que jamais, la culture, l’éducation, le dialogue interreligieux et inter politique doivent agir pour créer une cohésion nationale qui est aujourd’hui le seul rempart contre la barbarie.Je réjouis de voir les liens inter religieux qui se tissent .Et ….  je pleure ma France aujourd’hui quand je vois tout le contraire dans les médias et sur les réseaux sociaux.

le 16 juillet 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.