Symptôme / conscience / homéostasie/ inconscience

Quand une personne vient à la rencontre d’un praticien, c’est une demande qu’elle formule : je souhaite re-dormir, je souhaite être moins stressé, je souhaite arrêter de fumer. Le risque pour le praticien est de s’en tenir au symptôme et de ne pas vérifier l’intérêt du symptôme.

Quel intérêt mon corps a-t-il de m’empêcher de dormir ? Quels bienfaits la cigarette ou les gestes obsessionnels m’apportent-ils ?

Derrière chaque demande,  il y a un besoin. Il s’agit de redonner du sens à tout cela. La douleur par exemple, n’est pas mauvaise en soi. Elle est un message que le corps envoie,  qui a du sens et qu’il faut entendre.

Les manifestations de colère expriment le besoin de réparation d’un préjudice , les manifestations de fuite ,quant à elles, expriment un besoin de ne pas mettre de l’huile sur le feu , ou bien un besoin de ne plus souffrir d’un problème que l’on pense ne pas pouvoir régler .

Les comportements, les sentiments et les symptômes sont tous utiles puisqu’ils sont là..

Le premier chemin est de les accueillir. Pour cela il faut donner du sens à ce qui se passe.

Ce que l’on nomme homéostasie est le principe selon lequel le corps et l’esprit savent ce qui est bon à l’instant T. Et à chaque moment l’esprit et le corps prennent les décisions qu’ils  pensent être les plus adaptés pour maintenir l’équilibre des systèmes physiques et psychologiques de notre être. L’homéostasie siège dans le cortex reptilien. Le lieu de la survie.

Donner ce sens,  permet de comprendre les stratégies qui sont quelques fois des stratégies de survie très importantes que le corps et l’esprit ont mise en  œuvre pour maintenir l’équilibre de tout le système.

Les fumeurs fument pour se détendre, pour s’obliger à une pause, …. Et se détendre et faire une pause sont des choses très importantes.

Les personnes qui dont des cauchemars profitent de la nuit pour nettoyer leurs cerveaux de souvenirs encore non résolus et ainsi c’est une bonne chose que de faire des cauchemars..

Le corps ou l’esprit souffrant envoient des messages très importants pour que le cerveau puisse localiser la maladie, son origine et son intensité et permette ainsi d’envoyer un signal de demande d’aide.

L’hypnose homéostatique n’est pas une hypnose qui traite le symptôme, mais bien un outil qui permet aux  personnes de trouver les bons moyens pour maintenir ou remettre l’équilibre en place

Pour certains , cela sera , peut-être ,de laisser les stratégies du passé au passé si elles n’ont plus d’intérêt pour aujourd’hui, pour d’autres , de remplacer une stratégie limitante par une autre stratégie, plus écologique pour répondre aux mêmes besoins.

Pour les fumeurs par exemple : Fumer est une grande respiration à plusieurs moments de la journée. Des moments avec soi-même ou le gout de la cigarette permet au fumeur de se connecter à l’intérieur de lui -même, pour qu’il se calme,  pour qu’il se mette de me mettre dans une bulle, dans un espace-temps suspendu  …

Tout cela est utile pour la santé psychologique, comportementale, sociale du fumeur … Alors même que le fumeur sait bien consciemment que le prix à payer est la dégradation de ses poumons.

Alors un jour, c’est le bon jour, c’est le jour où je m’aperçois que mon comportement m’apporte plus de danger ou de désagréments pour moi et pour les autres que les bénéficies liés à ces comportements ou symptômes … alors c’est le jour où le désir de changement prend le dessus.

Commencer à pratiquer l’hypnose est d’abord un chemin qui redonne le sens à ce qui est pour comprendre les besoins derrière les comportements, les symptômes …

L’hypnose permet d’ouvrir les champs de perception de l’inconscient pour que les personnes trouvent en elle, les bonnes significations, les bonnes réponses, les bonnes ressources pour répondre aux mêmes besoins sans avoir à recourir à leurs comportements néfastes et tout en maintenant à tout moment l’équilibre du corps et de l’esprit.

Et alors que le fumeur sait, en toute conscience,  combien, c’est mauvais pour sa santé de fumer, c’est dans son inconscient siège de l’homéostasie, qu’il pourra trouver les bonnes ressources pour répondre à ses besoins de fumeur … sans avoir à en passer par la cigarette …

Saint Germain en Laye le 7 juin 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.